RSS

Archives de Tag: Nantes

La Turquie au cœur des enjeux politiques et sociaux contemporains

La Turquie au cœur des enjeux politiques et sociaux contemporains

Semaine internationale de sociologie 2017

Université de Nantes

La VIIe semaine internationale de sociologie est consacrée à la Turquie. Deux conférences porteront sur la période contemporaine : l’anthropologue N. Sirman interviendra sur la vie quotidienne en marge de la loi de populations kurdes déplacées dans le Sud de la Turquie, tandis que la politiste A. Uysal rendra compte d’une face peu connue de la vie politique turque : les actions protestataires des années 1990 à aujourd’hui. Deux historiens proposeront une analyse d’institutions centrales : E. Szureck  s’interrogera sur les ressorts culturels et sociaux de la transformation de la langue turque entre 1850 et 1950 et S. Akgönül présentera une socio-histoire comparative de la notion de laïcité en France et en Turquie entre 1923 et aujourd’hui. Enfin le sociologue I. Birkan explorera les enjeux des politiques culturelles de la République turque.

Programme

Mardi 14 mars

  • 10-12h : Mme Nükhet SIRMAN (anthropologue, Université Boğaziçi, Istanbul, Turquie, IEA de Nantes),  Alongside the Law: Building A life in Mersin
  • 15-16h30 : M. Ilker BIRKAN (sociologue, Université de Tours), Art contemporain, arts traditionnels. Quelle politique culturelle dans la Turquie républicaine?

Mercredi 15 mars

  • 14-16h : M. Emmanuel SZUREK (historien, EHESS Paris), Pourquoi les langues changent ? Réflexions à partir de la « révolution linguistique » en Turquie (1850-1950)
  • 19h : Projection-débat organisée par l’association des étudiants de sociologie UDENS (pôle étudiant)

Jeudi 16 mars

  • 12-14h : Mme Ayşen UYSAL (politiste, Université Dokuz Eylül, Izmir, Turquie), Les actions protestataires en Turquie (1990-2016)
  • 14h15-15h30h : « Quelle solidarité envers les universitaires en danger en Turquie ? » Table ronde animée par Karine LAMARCHE (chercheure au CENS) avec Ayşen UYSAL et Hamit BOZARSLAN (historien, EHESS Paris)

Vendredi 17 mars

  • 14-16h : M. Samim AKGÖNÜL (historien, Université de Strasbourg), Laïcité/ Laiklik : une approche comparative de réactions sociétales à la visibilité religieuse en France et en Turquie (1923-2016)
Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le février 4, 2017 dans Manifestations scientifiques, News

 

Étiquettes : , , , , , , , , ,

14 Juillet A la Turca

Aux heures et caetera 

mardi 14 juillet 2009 – à partir de 18h

La fête républicaine à la nantaise accueille la Turquie

Quai de la Fosse, entre le Pont Anne de Bretagne et la Maison de la Mer

feu

Gevende, Rasim Biyikli, DJ Yakuza et Mercan Dede

Le 14 juillet, c’est la fête républicaine qui commémore 2 temps forts de la république : le 14 juillet 1790, jour de la fête de la Fédération où des forces venues de toute la France ont affirmé à Paris les valeurs nouvelles de liberté et d’égalité ; et la prise de la Bastille qui eut lieu un an plus tôt en 1789.

A cette occasion, Nantes invite la Turquie et la ville d’Istanbul. Pays à la croisée de l’Orient et de l’Occident, à l’histoire grandiose et fascinante, la Turquie est devenue une république démocratique et laïque en 1923 après la chute de l’Empire Ottoman, sous l’impulsion de Mustafa Kemal « Atatürk ». Grand pays de plus de 70 millions d’habitants dont 12 millions à Istanbul, composé des cultures turque, kurde, arménienne, laze, etc., la Turquie marie un fort ancrage traditionnel à une étonnante modernité.

À partir de 18h…

Comme chaque année, les quais de la Loire sont investis par le pays invité. Décoration, jeux de okey, salon de thé turc, le quai de la Fosse se transforme en abords du Pont de Galata sur la Corne d’Or avec les mêmes odeurs de poissons grillés, la frénésie de ce carrefour de circulation, les bruits des vapör qui font le va-et-vient entre les deux continents et le coucher de soleil aux couleurs de miel.
Salon de musique : L’association Ethnic Electronic Musiques propose de découvrir les instruments traditionnels emblématiques du pays : saz, ney, derboukas, etc.
Gastronomie : Tout au long de la soirée, le public peut déguster des spécialités de Turquie. Des grandes tables sont disposées pour accueillir le public avec son pique-nique ou les dégustations proposées sur place : balik ekmek (sandwichs de poissons grillées), thé, feuilles de vigne, aubergines farcies, feuilletés au fromage, gözleme (grosse crèpe fourrée au fromage ou aux épinards)…

21h30 > Gevende

Nouvelle révélation de la très riche scène musicale turque, Gevende souffle un vent de liberté. Improvisations, langue inventée de toute pièce, voyages musicaux aux quatre coins du globe, le groupe développe un état d’esprit et une musique sans frontières.

23h > Feu d’artifice avec la création sonore et musicale de Rasim Biyikli et de DJ Yakuza

Le pianiste nantais d’origine turque Rasim Biyikli et le stambouliote DJ Yakuza, leader d’Orient Expressions s’associent pour créer la musique du feu d’artifice. Ensemble, ils font de cette pyrotechnie, un voyage dans les rues de la cosmopolite Istanbul, une plongée dans les méandres du grand bazar en passant par la frénésie du Pont de Galata avant de fnir vers les quartiers les plus festifs, Beyoglu ou Aksaray.

23h20 > Mercan Dede

Natif de Turquie et DJ basé à Montréal, Mercan Dede élève la musique électronique contemporaine à un niveau spirituel en alliant des beats hypnotisants aux sons sufis et aux rythmes orientaux. Une symbiose parfaite entre tradition ottomane et modernité occidentale. Encensé par la presse, Mercan Dede a été le fer de lance à l’international, de la nouvelle scène turque. Un moment particulièrement précieux et poétique à découvrir pour la première fois à Nantes !

 
Poster un commentaire

Publié par le juillet 14, 2009 dans News

 

Étiquettes : , , , , , , , , , ,

Malentendu ?

 Conférence

Nilüfer GÖLE

« Voile et civilisation. Le malentendu culturel »

Nantes

lieu unique

Jeudi 28 mai à 20h30 au Lieu Unique
- Quai Ferdinand Favre – 44000 Nantes

Tél. : 06.84.21.37.68

Entrée : 5 euros

Nilüfer Göle est Directrice d’études à l’EHESS. Auparavant Professeur de sociologie à l’université de Bogazici à Istambul en Turquie, ancienne Fellow du Wissenschaftkolleg de Berlin, elle est également depuis 2000 membre du Conseil scientifique de l’Institut d’études de l’Islam et des sociétés du monde musulman (IISMM, EHESS)

Ses travaux sont consacrés à l’étude de nouvelles configurations entre la modernité et l’Islam, en particulier à l’émergence de nouvelles figures musulmanes dans l’espace public, dans une perspective comparative (Turquie, Iran, Europe, Etats-Unis).

 
 

Étiquettes : , , , , , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :