RSS

Archives de Tag: Musulmans

Laïcités en sociétés majoritairement musulmanes et musulmans en contextes laïcs

Colloque

Vendredi 13 janvier 2012  |  Le Mans (72000)

Laïcités en sociétés majoritairement musulmanes et musulmans en contextes laïcs

Débats, expériences et confrontations (XIXe – XXe siècles)

Résumé

Le colloque « Laïcités en sociétés majoritairement musulmanes et musulmans en contextes laïcs. Débats, expériences et confrontations (XIXe – XXe siècles) » se tiendra les 13 et 14 janvier 2012 à l’Université du Maine (Le Mans).

Annonce

Programme

Vendredi 13 janvier 2012

9h45-10h30 Accueil

Séance d’ouverture – Dominique AVON (Université du Maine)

Débats et réflexions autour du concept de laïcité en contexte arabophone et musulman

Présidente de séance : Anne-Laure DUPONT (Université Paris IV-La Sorbonne)

  • 10h30 : Amine ELIAS (CERHIO/Université du Maine), Le surgissement de l’islamisme politique. Etude de cas : Hassan al-Banna.
  • 10h50 : Constance ARMINJON (CEIFR/EHESS), Critique de la Laïcité et esquisse de modernité islamique : une lecture de l’histoire de l’Islam par le cheikh Chams al-Dîn au Liban.
  • 11h10 : Antoine FLEYFEL (Université catholique de Lille), La tendance laïque dans la pensée chrétienne religieuse au Liban.

11h30 : pause

  • 11h50 : Raberh ACHI (CHERPA/IEP Aix-en-Provence), La laïcité, une arme stratégique de contestation anticoloniale ? La mobilisation de la nébuleuse réformiste musulmane contre le contrôle administratif et policier des activités religieuses en Algérie (1931-1962).
  • 12h10 : Adel LTIFI (Université Paris III-Sorbonne Nouvelle), Entre nationalisme et sécularisation : l’islam dans le débat de la constituante tunisienne (1956 et 1959).

12h30 : questions et débats

13h00 : déjeuner au restaurant l’Assiette (51 boulevard Georges Méliès, Le Mans).

Islam(s) d’ailleurs, laïcité(s) et secularism

Président de séance : Samir AMGHAR  (EHESS)

  • 14h45 : Eddy DUFOURMONT (EEE/Université de Bordeaux III-Michel de Montaigne), Les musulmans et la laïcité au Japon : création d’une communauté et redéfinition d’une notion.
  • 15h05 : Rémy MADINIER (IISMM/EHESS), Le Pancasila : un destin javanais à l’épreuve de l’Indonésie.

15h30 : pause

  • 16h00 : Marie-France MOURREGOT (IISMM/EHESS), La laïcité réunionnaise, un visage de la laïcité française.
  • 16h20 : Laurence GAUTIER (ENS de Lyon/Université de Cambridge), Les universités musulmanes et le nationalisme « laïc » indien après l’indépendance.

16h50 : questions et débats

20h00 : dîner au restaurant  La Ciboulette (14 rue de la Vieille Porte, Le Mans).

Samedi 14 janvier 2012

Musulmans et laïcité autour de la Méditerranée : confrontations et accommodements

Président de séance : Rémy MADINIER (IISMM/EHESS)

  • 9h15 : Michel BOZDEMIR (ERISM/CERMOM/Inalco), La laïcité turque revisitée.
  • 9h35 : Fabio GIOMI (CETOBAC/EHESS), Entre communauté et nation. Penser la laïcité chez les musulmans de Bosnie-Herzégovine pendant la période post-ottomane (1878-1941).
  • 9h55 : Deniz KOSULU (CHERPA/IEP Aix-en-Provence), Comment être chiite dans un contexte sunnite majoritaire et laïc ? Le cas de la Turquie contemporaine.

10h15 : pause

10h45 : Anna NEUBAUER (Laboratoires d’études transnationales/Université de Neuchâtel), Cemalnur Sargut et ses disciples : un soufisme pour une élite stambouliote, moderniste et laïque.

11h05 : Amélie REGNAULD (IRICE/Université Paris I Panthéon-Sorbonne), Les gauches laïques et les mouvements islamistes en Egypte depuis les années 1970 : exclusion de l’appareil politique, stratégies de fronts et luttes de pouvoir.

11h25 : Karl ZIMMER (Université du Maine), De l’attitude du Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA) à l’égard de l’islam et des musulmans.

11h45 : questions et débats

12h30 : déjeuner au restaurant l’Assiette (51 boulevard Georges Méliès, Le Mans).

Musulmans en contextes laïques : minorités, droit et institutions

Présidents de séance : Günter KRAUSE (Université de Nantes)

  • 14h30 : Sandra HOUOT (Université Lyon II-Lumière), De l’apport du droit des minorités (fiqh al-aqalliyyât) et de ses applications : adapter l’islam en contexte européen.
  • 14h50 : Stéphane PAPI (IREMAM/Université Paul Cézanne, Aix-Marseille III), Islam et laïcité dans l’espace franco-maghrébin : quelles évolutions juridiques ?
  • 15h10 : Bruno LAFFORT (Université de Franche Comté-Besançon), La laïcité « à la française » réinterrogée par une « immigration intellectuelle » : celle des anciens étudiants marocains installés durablement en France.

15h30 : pause

  • 16h00 : Denise HELLY (INRS/Université du Québec), Traitement juridique des minorités religieuses : principales causes juridiques illustratives.
  • 16h20 : Marjorie MOYA (CEDREF/Université Paris VII-Denis Diderot), Une laïcité disputée : le féminin et l’islam dans l’espace public.

16h45 : questions et débats

17h15 : Séance de conclusion – Augustin JOMIER et Anaïs-Trissa KHATCHADOURIAN (CERHIO/Université du Maine)


Mots-clés
  • laïcité(s), islam, droit, féminisme islamique
Lieu
  • Le Mans (72000) (Université du Maine, Salle de conférence du bâtiment Etn@ (face à la bibliothèque))
Dates
  • vendredi 13 janvier 2012
  • samedi 14 janvier 2012
Contact
  • Anais-Trissa Khatchadourian
    courriel : colloque [point] laicites (at) gmail [point] com
Source de l’information
  • Anais-Trissa Khatchadourian
    courriel : colloque [point] laicites (at) gmail [point] com
Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le janvier 5, 2012 dans Manifestations scientifiques

 

Étiquettes : , , , , , , ,

L’iris et le croissant

L’iris et le croissant

Bruxelles et l’islam au défi de la co-inclusion

Felice DASSETTO

L’Iris, symbole de la Région bruxelloise, et le Croissant, symbole de l’islam : à Bruxelles, comme dans toute l’Europe, la présence de l’islam est désormais définitive. Elle est particulièrement importante. Comment appréhender cet espace urbain sous l’angle de la présence de l’islam ?
Il importe tout d’abord de décrire, de manière aussi détaillée que possible, les multiples aspects de cette nouvelle présence religieuse : les mosquées, les multiples organisations islamiques, l’enseignement religieux, le commerce halal, les médias, le web, les mobilisations collectives, les lobbies européens, les connexions politiques. On mesure alors l’ampleur, la force dynamique et la diversité de cette présence.
> Mais comment, dans cette ville aux aspects nouveaux qu’est Bruxelles, se construisent les relations entre musulmans et non-musulmans ? Comment s’opère leur « co-inclusion réciproque » ?
> Au-delà des relations personnelles, a-t-on pris la mesure des enjeux urbains liés à cette nouvelle présence ? Ou bien les réflexions sur Bruxelles et son devenir tendent-elles à ignorer – dans une sorte de déni –, la dimension religieuse islamique, alors que des médias et des acteurs politiques, au contraire, la survalorisent et la stigmatisent parfois ?
> A-t-on pris en compte le fait que la dimension religieuse de la ville « post-séculière » devient un nouvel enjeu de société ?
> Les musulmans ont-il pris la mesure des enjeux liés à leur présence, qui vont bien au-delà de la seule constitution de mosquées ou de la revendication du port du foulard ? Comment se vivent-t-il en tant que bruxellois musulmans ?
C’est à ces quelques questions que cet ouvrage tente de répondre à la suite d’une enquête sur le terrain bruxellois, cette ville qui, désormais, est « aussi » une ville musulmane. Bruxelles, capitale de l’Europe, est un laboratoire du devenir de l’islam européen.

 
Poster un commentaire

Publié par le novembre 19, 2011 dans Nouvelles Publications

 

Étiquettes : , , , , , , ,

Avenir ?

Avenir des Musulmans en Occident

cas de la Suisse

Sami A. Aldeeb Abu-Sahlieh

avenir

Après une longue présence en Andalousie et en Sicile, les musulmans ont dû quitter ces régions. Malgré les tensions entre les pays occidentaux et leurs minorités musulmanes, il est difficile d’imaginer que ces pays puissent les rapatrier. On retrouve les mêmes tensions entre les mouvements islamistes et les régimes musulmans.

Il y a certes des raisons politiques, économiques et sociales derrière ces tensions. Mais on remarque une revendication constante de la part des musulmans impliqués dans ces tensions: le droit d’appliquer leur loi religieuse tant dans les pays musulmans qu’occidentaux, et leur refus de se soumettre aux lois en vigueur dans ces pays.

Cette revendication découle de la conception musulmane de la loi. Et si on veut désamorcer les tensions, il est nécessaire de comprendre cette conception. Quelle est donc cette conception? Quel est son impact sur un pays comme la Suisse? Quelles réponses donner aux revendications des musulmans? Ce sont les trois questions auxquelles ce livre veut répondre.

 
Poster un commentaire

Publié par le août 26, 2009 dans Nouvelles Publications

 

Étiquettes : , , ,

Selam!

SALAM ALSACE!
Alsaciens-Maghrébins, si loin, si proches…

de1830 à nos jours

salam1

La nouvelle exposition temporaire du Mémorial de l’Alsace-Moselle, prévue de mars à novembre 2009, permet de mieux comprendre les liens entre l’Alsace et l’Afrique du Nord de 1830 à nos jours.

Les photographies, objets, documents, films présentés illustrent les relations militaires  de ces deux « régions », mais également les relations culturelles, commerciales, amicales, économiques…
De 1830 à 1914. L’Afrique du Nord, Terre d’accueil pour les Alsaciens ?
Des Alsaciens émigrent vers l’Afrique du Nord,
Des Nord-Africains combattent dans le nord de l’Alsace lors du conflit franco-prussien…
De 1914 à 1945. D’une guerre à l’autre : les colonies à la rescousse
Lors des deux conflits mondiaux, les soldats nord-africains viennent se battre en France, mais on assiste également à un afflux important d’Alsaciens au Maghreb.
L’Entre-deux-guerres voit naitre une multiplicité de projets culturels, touristiques à destination de ces pays africains…
De 1945 à nos jours. Alsace, terre d’accueil pour les Nord-Africains ?
Les conséquences de la guerre d’Algérie sont multiples en Alsace : militaires partant se battre, arrivée de rapatriés, bouleversements économiques…)
Au fil des décennies, les destins croisés de Nord-Africains et d’Alsaciens mettent en avant la multiplicité des identités nationales, fondatrices de notre mémoire collective.
Cette exposition a pour vocation de rappeler cette page d’histoire aux « anciens », d’éveiller la curiosité des plus jeunes et de faire comprendre au plus grand nombre cette multi-culturalité qui enrichit tant notre région.
Plus d’informations
 
Poster un commentaire

Publié par le mars 29, 2009 dans Manifestations culturelles

 

Étiquettes : , , , , , , , , , ,

Nouveau livre

Les statuts personnels en droit comparé

Évolutions récentes et implications pratiques

Dirigé par Marc AOUN

marc-aoun

Résumé

L’ouvrage réunit les textes des communications présentées au colloque international, tenu à Strasbourg les 20 et 21 novembre 2006, portant sur les statuts personnels en droit comparé. Conçu autour de deux grands axes, il vise d’une part à faire le point sur les évolutions récentes intervenues dans un certain nombre de pays dans le domaine des statuts personnels, en particulier le droit de la famille, et d’autre part, à en mesurer les implications, toujours plus grandes, dans des pays qui accueillent un nombre croissant de résidents étrangers, originaires de pays dits « à statuts personnels ». Ces derniers puisent principalement leurs normes en la matière non pas dans le droit étatique, mais plutôt dans la coutume ou dans la religion. La problématique du pluralisme juridique et religieux dans le domaine des statuts personnels connaît de nos jours un regain d’intérêt. Le présent ouvrage entend contribuer à nourrir la réflexion de tous ceux qui s’intéressent aux rapports, au demeurant fort étroits, entre le droit, la société et les religions.

Table des matières

Pour commander

 
Poster un commentaire

Publié par le mars 13, 2009 dans Nouvelles Publications

 

Étiquettes : , , , , , , ,

Séminaire bimensuel à l’IFEA

Séminaire bimensuel à l’Institut Français d’Études Anatoliennes

 Première séance : le mardi 17 février a 17h30

APRES L’ECHANGE: L’intégration des réfugiés de l’échange de populations de 1923 en Grèce et en Turquie

Les populations grecques orthodoxes de Turquie (à l’exception de celles établies à Istanbul et à Imvros et Ténédos) et des populations musulmanes de Grèce (à l’exception de celles établies en Thrace occidentale) ont été échangées entre 1923 et 1926 en vertu de la Convention d’Echange Obligatoire signée à Lausanne en janvier 1923. 

S’il existe désormais une littérature abondante concernant les causes et le déroulement de cet échange obligatoire de populations entre la Grèce et la Turquie, leur destin et leur intégration dans leur « nouveau pays » d’accueil après l’échange restent des questions relativement peu explorées.

 Selon le système de work in progress, ce séminaire sera l’occasion de débattre des hypothèses, des démarches, des avancées sur cette question et permettra d’exposer des résultats d’enquêtes menées auprès des populations concernées.

Pour plus de détails : séminaire échange 1923
 
Poster un commentaire

Publié par le février 16, 2009 dans Manifestations scientifiques, News

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :