RSS

Archives de Tag: Migrations

Image

« Migrations et transnationalisme turcs. »

Capture d_écran 2017-11-12 à 22.29.11

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le novembre 12, 2017 dans Manifestations scientifiques

 

Étiquettes : , , , ,

ANATOLI 3 en hommage à Altan Gökalp

 

 
Poster un commentaire

Publié par le juillet 3, 2012 dans Nouvelles Publications

 

Étiquettes : , , , , , , ,

MiReKoc Call for Research Proposals for Post Graduate Students Research Competition

MiReKoc Call for Research Proposals for Post Graduate Students Research Competition on Turkey-related migration issues

 

 
Poster un commentaire

Publié par le mars 29, 2012 dans Calls / Appels

 

Étiquettes : , , , , , ,

IMMIGRATION HORS DES GRANDS CENTRES

IMMIGRATION HORS DES GRANDS CENTRES

Enjeux, politique et pratiques dans cinq états fédéraux

Chedly Belkhodja, Michèle Vatz Laaroussi

Cet ouvrage s’intéresse aux mobilités migratoires, aux politiques, aux pratiques et aux processus liés à l’immigration en dehors des grands centres, soit des villes moyennes, des communautés minoritaires ou des espaces semi-ruraux qui rencontrent les effets des migrations internationales. Les concepts de régionalisation, communautés linguistiques et culturelles, d’actions locales, de participations citoyennes sont au coeur de ces perspectives.

 
Poster un commentaire

Publié par le février 24, 2012 dans Nouvelles Publications

 

Étiquettes : , , , ,

Migrants et développement Politiques, pratiques et acteurs en Belgique

Migrants et développement

Politiques, pratiques et acteurs en Belgique

Sous la coordination de Altay A. Manço et Sypros Amoranitis

L’ouvrage propose une analyse des visions et des pratiques des acteurs individuels, associatifs et publics de Belgique, impliqués par des actions de « co-développement » ou de solidarité internationale intégrant des migrants. Une définition des liens entre migrations et développement est construite à travers l’étude des pratiques, ainsi qu’une réflexion quant aux critères d’évaluation des actions menées en cette matière. La démarche alimente la constitution d’une plateforme locale se prolongeant dans un réseau européen : « EUNOMAD ». Pour identifier et décrire les pratiques de solidarité des migrants avec leur région d’origine, les auteurs ont procédé à l’organisation, entre 2008 et 2010, de plusieurs enquêtes, de groupes de réflexion, et de recensions diverses.

Les analyses menées sur cette base permettent de mettre à jour les facteurs soutenant les pratiques positives, de sonder les liens aux contextes, et enfin, de regrouper les structures selon leurs ressources et besoins dans le domaine. Il est alors possible de donner une image des pratiques opérées par les associations de migrants et d’autres institutions de Belgique : des outils d’information et de formation, ainsi que des recommandations pratiques et politiques découlent de la recherche.

L’Harmattan, Collection Compétences interculturelles, Paris, 2010, 216 p.

 
Poster un commentaire

Publié par le janvier 25, 2012 dans Nouvelles Publications

 

Étiquettes : , , , , , , , , ,

DOCUMENTAIRES

Migration & Rencontre des cultures dans le cinéma

documentaire de Turquie

26-27 Avril 2011

Projection de films documentaires sous-titrés en

français ou en anglais

Programme

Mardi 26 Avril 2011

10:00-11:00

 

Introduction : Migrations et rencontres culturelles dans le cinéma documentaire

turc

(Mr. Stéphane de Tapia et Mr. Can Candan)

11:00-12:45

Projection de films documentaires suivi de débats.

Ayrılığın Yurdu Hüzün: Kayaköy / Kayaköy : le lieu de la separation

(2001, Enis Rıza, 26′)

En 1922, lors de l’échange de populations entre la Grèce et la Turquie, les

habitants du village de Levissi (en turc Kayaköy) ont dû partir pour la Grèce et ils

se sont installés dans un nouveau village nommé Nea Levissi, nouvelle

agglomération proche d’Athènes. La bourgade anatolienne de 500 maisons, avec

ses écoles, ses églises, ses chapelles, ses fontaines et ses rues s’est retrouvée

dans un silence absolu. Ce documentaire a été réalisé à la mémoire de ce village

et de ses habitants. Dans ce documentaire, on peut voir tous les souvenirs, les

chansons de ces paysans qui ont quitté leurs villages, mais aussi les témoignages

des actuels villageois turcs.

Yeni Bir Yurt Edinmek / Adopter une nouvelle patrie (2006, Enis Rıza, 56′)

Yeni Bir Yurt Edinmek raconte l’histoire de la migration forcée des Grecs

d’Anatolie en 1922 vers la Grèce. Ce documentaire est fondé sur les narrations de

ces immigrants et témoigne de la difficile construction de leur nouvelle patrie ; il

explique pourquoi ils sont devenus des « combattants de la liberté » résistants.

12:45-13:45

Pause déjeuner

13h45-15h45

Projection de films suivi de débats de 15 mn.

TO TEIXOΣ MAΣ / Duvarımız / Notre Mur (1993, Panikos Hrisantu & Niyazi

Kızılyürek, 105′)

Duvarımız décrit les histoires parallèles et entremêlées de deux amis, un Grec et

un Turc de Chypre, qui retournent dans leur île tourmentée pour retrouver les

victimes de la violence inter-ethnique et de la guerre. Le film, produit par la chaîne

allemande ZDF 2, a reçu le prix Abdi Ipekci en 1997..

15:45-16:00

Pause café

16:00-18:00

Projection de film suivi de débats de 35 mn.

Duvarlar / Mauern / Les Murs (2000, Can Candan, 83′) – Débat avec le

réalisateur

Duvarlar-Mauern-Walls est un documentaire trilingue (turc, allemand, anglais) qui

retrace une période de l’histoire récente de la plus grande minorité vivant dans le

Berlin post-Réunification : la communauté immigrée turque, observée ici depuis les

Etats-Unis par un cinéaste turc. Dans la période qui a suivi la chute du Mur de

Berlin et la Réunification allemande, l’année 1991 a été caractérisée par un

renforcement de la violence xénophobe en Allemagne, une violence sur laquelle il

n’était plus question de fermer les yeux. 1991 marquait aussi le trentième

anniversaire des débuts de l’immigration turque en Allemagne. Dans ce film, des

Turcs immigrés parlent de leur passé, de leur présent et du futur qu’ils envisagent,

s’interrogent sur les conséquences de la chute du Mur et de la réunification qui a

suivi, ainsi que sur ces actes d’hostilité qui affectent leur intégration dans la

nouvelle Allemagne.

Mercredi 27 Avril 2011

10:00-12:30

projections des films (115 mn.) avec débats de 15 mn.

Nahide’nin Türküsü / La Chanson de Nahide (2009, Berke Baş, 52′)

Lors d’un voyage sur sa terre natale à Ordu au Nord-est de la Turquie, la

réalisatrice turque Berke Baş découvre les origines arméniennes de sa grandmère

et le passé de cette ville cosmopolite, un passé tragique qui reste tacite. A

travers des conversations avec les membres de sa famille et quelques survivants

arméniens, le film tente de restaurer une histoire qui est sur le point de tomber

dans l’oubli.

Dûr / Uzak / Au loin (2005, Kazım Öz, 75′)

Kazim Öz a tourné ce documentaire dans la région de Turquie orientale où il est

né, en 1973. Une terre de bergers, qu’il a quittée pour suivre des études

scientifiques et s’essayer au théâtre, avant de devenir réalisateur. Bon nombre

d’enfants du pays ont, comme lui, quitté les leurs pour s’en aller chercher une

autre vie en ville, sinon à l’étranger. Revenant à Dersim, il filme ceux qu’il a

laissés, s’attarde sur leurs visages, enregistre leurs voix, donne à entendre leurs

paroles, dans lesquelles perce une vive amertume. Croisant dans l’ouest de

l’Europe des existences déracinées, sa caméra s’attarde sur des hommes et des

femmes esseulés, comme mis « à distance » d’un peuple qui souffre aussi de leur

absence. La mélancolie que son film dégage est celle, poignante, des immigrés du

monde entier et des êtres aimants/aimés qu’ils ont quittés. Le film y trouve une

forme d’universalité, qui lui confère toute sa force.

12:30-13:30

Pause déjeuner

13:30-15:35

Projection des films suivi de débats de 15 mn.

Miraz / Umut / L’espoir (2010, Rodi Yüzbaşı, 58′)

Un jeune homme qui essaye d’aller en France avec des voies illégales et d’autres

qui ont quittés la Turquie de la même manière, et qui ont laissés seuls leurs

parents et les parents de ceux-ci qui attendent leur retour depuis huit ans… Un

monde en mutation rapide, les expériences, les changements, l’histoire de l’attente

dans ce village dans l’est de la Turquie pendant quatre saisons.

Tülay German: Kor ve Ateş Yılları / Tülay German: Les années de feu et de

braise (2010, Didem Pekün, 50′)

Le documentaire Tülay German : Kor ve Ateş Yılları raconte la biographie, la

musique e la révolte de Tulay German, une des pionnières de la musique pop

turque, qui a été contrainte d’émigrer d’Istanbul à Paris, 40 années auparavant.

Le film reflète l’évolution historique de la Turquie par l’évolution musicale de

l’artiste en racontant d’une part l’histoire personnelle de l’artiste et d’autre part

l’histoire complexe et tourmentée de la Turquie à partir des années 60.

15:35-15:50

Pause café

15:50-17:40

Projection de film suivi de débats de 15 mn.

Transit/ In Transit (2005, Berke Baş, 50′)

Istanbul est une ville célèbre en tant que pont entre l’Asie, l’Afrique et l’Europe, et

c’est à ce carrefour géographique que les histoires de trois familles de migrants se

croisent. Loin de l’architecture ottomane glorieuse et la vie nocturne glamour du

Bosphore, Transit montre la dure vie des transitaires coincés à Istanbul, entre leur

passé déchiré par la guerre ou la misère et leur avenir imaginé et insaisissable. Ce

documentaire suit les pistes d’une famille irakienne arabe, d’une famille kurde

irakienne, et d’un couple nigérian pendant une année entière, témoin de leur lutte

pour s’adapter à la vie sur les marges d’une ville impitoyable en attendant leurs

visas et permis de travail qui ne semblent jamais à venir.

Ben ve Nuri Bala/ Nuri Bala et moi (2009, Melisa Önel, 42′)

Ben ve Nuri Bala est un documentaire sur la vie d’une activiste féministe

Esmeray. L’expérience d’Esmeray est un voyage personnel d’Istanbul à Kars pour

comprendre l’identification à un lieu, à une origine, à une identité. . Débutant par

les rues d’Istanbul et allant vers le village d’Eşmeyazı (département de Kars, en

Turquie orientale) cette histoire nous emmène entre désir d’appartenance à un lieu

et conditions qui construisent nos identités. Ce documentaire a reçu le Prix du

meilleur film documentaire au 46ème Festival d’Antalya Golden Orange.

17:40 -18:30

Discussion

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

MiReKoç

MiReKoc

MIGRATION RESEARCH PROGRAM

AT KOÇ UNIVERSITY

CALL FOR RESEARCH PROPOSALS

2010-2011*

 The Migration Research Program at Koç University (MiReKoc), a jointly initiated grant-giving program by Koç University and the Foundation for Population, Migration, and Environment (a Zurich-based Foundation) invites research proposals on Turkey-related migration issues. MiReKoc, which was established in August 2004, pursues the following aims:  developing the research capacity on migration issues in Turkey;  providing collaboration among researchers and strengthening Turkish research capacities in these fields;  connecting the migration issues in Turkey and in its ‘near abroad’, such as neighboring areas in Europe, Asia and Africa;  improving the translation of scholarly migration research findings to the policymaking process;  providing a better understanding of how migration issues are interrelated to various social, economic, cultural and political issues of domestic and international, or local and global settings. Providing opportunities for research on migration issues at the theoretical and empirical level from different disciplinary angles, MiReKoc promotes multidisciplinary and interdisciplinary research practices. In either case, originality is the main concern being evaluated. Whereas quantitative and qualitative research are considered equally important, the Program encourages the use of the wider diversity of research methods, such as survey research, ethnographic research, fieldwork and archival research. The main disciplines which contribute to the Program are economics, sociology, anthropology, political science, international relations, history, law, demography, urban studies, geography, psychology and education. Within the context of these purposes and concerns cited above, the Program holds an annual competition for research grants. In the 2010-2011 period, MiReKoc holds two types of research grant competition: the “Thematically-open” (T-O) Research Competition and the “Thematically-focused” (T-F) Research Competition. The T-O Research Grant Competition is open to any project on Turkey-related migration issues that fits with MiReKoc’s general mandate of migration research. Accordingly, the Program encourages research proposals on various newly emerging migration topics, as well as on other topics which are already better documented and researched yet require some new inquiry, with clear justifications. As far as the T-F Research Grant Competition is concerned, the Program also encourages the submission of research proposals that particularly address the following issues in the field of migration related research and policymaking. • Xenophobia, human rights and discrimination regarding internal and international migrants in Turkey Both internal and international migration has significant consequences for migrant-receiving communities in Turkey. It is within this context that migrants face particular problems of racism, discrimination and xenophobia in the country. How can we conceptualize and classify xenophobic discrimination, behaviors and actions against internal and international migrants in Turkey? How is it possible to develop intercultural understanding to raise public awareness on anti-discrimination and anti-racism issues in the country? What are the links between racism or xenophobia and immigration or the presence of migrants? How can the rights and dignity of different types of migrants, rural-urban migrants, labour migrants, irregular migrants, transit migrants, refugees and asylum seekers in Turkey be protected? • Legal frameworks and policy practices on the immigration and asylum flows in Turkey and the effects of these entry policies and practices on the integration of immigrants in the country Intensifying international migration poses several major policy dilemmas for many societies; most world countries are becoming more multicultural, multiethnic, multireligious and multilingual. What is the relationship between integration policies and the legal framework on international migration and asylum flows in Turkey? What are the main policy dilemmas that challenge international migrants, refugees and asylum seekers in Turkey? What are the current problems arising from the implementation of policies on international migration and asylum flows in Turkey? • Return migration from Euro to Turkey Since the beginning of labor migration from Turkey in the early 1960s, the country has faced the return migration of its expatriate citizens. The attention paid by a limited number of scholars to the link between development and migration has highlighted the need to review the phenomena of return migration. In addition to this, return migration in a globalized world often implies a type of circular migration and/or the back-and-forth movement of a floating population. In today’s Turkey, we still need to know who returns, when and why and what the distinctions are between various types of returnees. • Large-scale Demographic Studies in Internal and International Migration For decades, Turkey’s population dynamics have been affected by the various types of internal and international migratory flows. Similarly, these migratory movements have enormous impact over the characteristics of population in the country. Despite the fact that there is a long established linkage between the demographic processes and structures and migratory flows, there is a lack of studies and research in the field, in particular the usage of data from censuses and administrative sources in migration studies remains very limited. Therefore, large-scale demographic studies on internal and international migration will be very functional in migration research in the country. * Turkish citizens who are residents of Turkey are eligible to apply for the grants. Temporary residence outside Turkey does not preclude eligibility. Research proposals may include non-Turkish researchers as co-investigators (any non-Turkish researcher may apply, if s/he collaborates with a Turkish researcher residing in Turkey). The Program language is English. Researchers will be asked to submit their proposals by April 09, 2010, using the MiReKoc Grant Application Form. Researchers may ask suggestions and advice from the MiReKoc Secretariat to improve and resubmit their proposals. After a blind-review process by scholars in the field, the MiReKoc Scientific Advisory Committee will choose the 3-10 best research proposals in terms of scientific contribution, policy relevance and feasibility. The individual research funds will range from a minimum US$5,000 to US$45,000. Researchers have to indicate the possibility of securing additional matching funds from other institutions, including their own, for the project submitted. The funded research projects will be announced in late June, 2010.

For further information, contact the MiReKoc office: MiReKoc, Dept. of International Relations, Koç University, Rumelifeneri Yolu 34450 Sarıyer İstanbul Turkey,

tel: +90 212 338 1635, +90 338 1689,

fax: +90 212 338 1642

or consult our website: http://www.mirekoc.com,

email: mirekoc@ku.edu.tr.

 
Poster un commentaire

Publié par le décembre 23, 2009 dans Calls / Appels

 

Étiquettes : , , , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :