RSS

Alevis ou … Bektachis ?

15 Juil

Les Alevis, bardes d’Anatolie

Catherine PINGUET

pinguet

En Turquie, les alévis représenteraient près d’un quart de la population. Contrairement aux sunnites – et aux chiites avec lesquels ils sont souvent confondus – ils ne fréquentent pas les mosquées ni ne jeûnent pendant le ramadan. Aux questions : Qui sont les membres de cette communauté attachés aux principes de la laïcité ? Qui sont ces hommes et ces femmes qui se réunissent lors de cérémonies, longtemps tenues secrètes, ponctuées de prières, de danses rituelles, de chants, voire d’une consommation communielle d’alcool ? Ce livre souhaite apporter des éléments de réponse, à partir de lectures mais aussi de l’expérience de l’auteur.

L’ouvrage privilégie les croyances et les pratiques religieuses imprégnées d’animisme, de chamanisme, de chiisme et de soufisme populaire. Une place de choix est également réservée aux achiks, les bardes d’Anatolie, et à leur extraordinaire répertoire où la poésie, portée par la musique et le chant, reflète leur foi, mais aussi leurs perceptions de l’histoire, leurs conceptions du présent, leurs prises de positions idéologiques et politiques.

 
Poster un commentaire

Publié par le juillet 15, 2009 dans Nouvelles Publications

 

Étiquettes : , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :